Lundi 25 janvier 2016, 9h40 — Montréal Deuxième bureau officiel de Quintus Marketing

Aujourd’hui est le jour idéal pour implanter chez vous la graine du changement. Vous savez, celle que l’on a déjà essayé de planter à plusieurs reprises, mais qui malheureusement n’a pas donné les résultats escomptés. Ces bonnes habitudes que l’on aimerait prendre, mais qu’on finit par remettre à plus tard. Arrêter de fumer, s’entraîner, lire plus souvent, aller courir ou faire des marches, manger mieux, passer plus de temps entre amis, apprendre à jouer de la musique ou encore une autre langue. Peut-être même celle que vous avez en tête à la lecture de ses mots. Par un manque de temps ou de motivation, on peut rester longtemps au point de départ à attendre que cette habitude arrive d’elle-même. Laissez-moi vous aider à la faire fleurir afin que, à l’instar d’une plante, cette habitude s’enracine chez vous et fasse maintenant partie de votre paysage quotidien.

Pourquoi aujourd’hui? Parce qu’il faut faire la première action un jour et ce jour est maintenant. J’en serais d’ailleurs très heureux si vous vous prêtiez au jeu. Ça vous dit d’essayer? Visualisez quelque chose que vous aimeriez faire plus souvent… Vous l’avez? Aucune pression si rien ne vous vient en tête, laissez votre idée faire doucement chemin jusqu’à ce que… ah la voilà!

Commençons!

Humm hum Maxime Baril pour Quintus Création Dans notre société de consommation rapide, nous oublions trop souvent que l’essentiel n’est pas quelque chose qui peut s’acheter. L’essentiel demande du travail, de la détermination, de la discipline et une certaine assiduité. Ce qui est essentiel, c’est vous et votre bien-être. Libre de toute étreinte économique, c’est vivre le moment présent, sans aucun stress. Nous avons plusieurs habitudes qui se développent de façon organique en réponse au mode de vie que nous vivons. Malheureusement, nous sommes dans une société qui nous presse le citron dans tous les sens du terme (temporellement, monétairement et physiquement). Il est donc normal que certaines habitudes que nous développons afin de gagner du temps, de l’argent et de l’énergie ne soient pas nécessairement les plus optimales pour nous. Adopter un nouveau comportement dans ces conditions est très difficile, mais ô combien possible… car tout est possible! Par contre, rien ne peut changer du jour au lendemain. Il faut vouloir ce changement.

Pour y arriver, j’ai découvert quelques trucs et j’aimerais vous les partager.

1. Prendre conscience des répercussions de nos actions

Premièrement, il faut prendre conscience des avantages et inconvénients du nouveau comportement que nous aimerions implanter. Plus clairement, quels sont les bénéfices reliés à l’implantation de ce dernier, et quel degré d’effort est requis afin de l’aider à s’instaurer? Exemple : Je veux m’entraîner afin d’être plus en forme et/ou perdre du poids. Mon lieu d’entraînement coûte 30$ par mois et est hors de mon trajet quotidien. Est-ce que l’extrême satisfaction qu’amène un bon entraînement est suffisante pour compenser l’argent dépensé, le détour effectué et le temps pris? Il faut être conscient des réalités.

En second lieu, quels sont les désavantages de garder l’ancien comportement? Est-ce que les désavantages sont plus désagréables que l’action à entreprendre? Exemple : Si je ne fais pas la vaisselle au fur et à mesure, je me retrouve plus tard avec une grosse montagne de vaisselle et ça devient très décourageant.

Je me rends compte que le comportement (remettre la vaisselle à plus tard) est tellement nuisible que l’effort requis lorsque finalement je le fais est décuplé. Implanter le comportement désiré (faire la vaisselle au fur et à mesure) devient donc alléchant. Lorsque je passe à l’acte, je vis les avantages d’un meilleur environnement et cela me récompense d’avoir fait le tout. De plus c’est beaucoup moins éreintant. Cela augmente donc mes chances de refaire cette action.

Pourquoi? Car j’aime faciliter la vie du Maxime du futur. Si cela ne me tente pas maintenant, est-ce que cela me tentera plus tard? Si la réponse est : évidemment non! Alors je le fais tout de suite afin que dans 3 heures, lorsque je vois que la vaisselle est faite (par exemple), je remercie le Maxime du passé pour le service qu’il m’a rendu. Une belle chimie s’installe.

« Ne pensez pas à vous qu’au présent, mais considérez-vous au futur. Vous vous remercierez » — Maxime Baril — 28 janvier 2016 7h28

2. Modifiez votre environnement pour faciliter l’implantation du nouveau comportement

Il ne faut pas oublier que nous avons tous un côté paresseux. Si notre défi est d’aller courir, mais que nos souliers sont au fond du garde-robe, ce n’est pas très invitant. Au contraire, faites-vous un petit espace adapté à votre nouveau défi. Mettez vos souliers en évidence près de la porte, de façon à ce que chaque fois que vous êtes devant celle-ci, vous deviez faire le choix d’adopter ou non le comportement. Même si vous avez un taux de passage à l’acte de 5%, vous êtes déjà en train de mettre en place une nouvelle habitude. Suffit de continuer le tout. Seed bomb germination

« Comme une pousse qui fait lentement son chemin pour devenir une fleur, Les habitudes doivent être entretenues et nourries avant d’être complètement intégrées »

3. Ne pensez pas trop, faites-le!

Vous êtes la seule personne qui ressent intérieurement l’appel au changement, écoutez-vous. Vous êtes votre meilleur complice et votre pire ennemi. Facile est donc de faire exception pour cette fois. Même si vous vous dites avec conviction que vous le ferez plus tard, faites attention à ce raisonnement. C’est votre vous intérieur qui ne désire pas changer qui vous parle. Tenez-lui tête et commencez l’action, il abandonnera rapidement son emprise néfaste. Exemple : Est-ce que je prends le temps de lire ou… STOP! Prenez le livre et lisez les premières lignes. Arrêter de lire vous demandera plus d’effort que de continuer.

Vous : 1 Vous intérieur qui ne désire pas changer : 0

Yoda

4. Faites part de vos nouvelles résolutions au plus de gens possible

Votre réseau est une grande force, une énergie, utilisez-la. Si vous faites part de vos résolutions aux gens qui vous entourent, vous vous retrouverez avec le désir de ne pas être en désaccord avec votre parole. Vous allez donc le faire simplement pour ne « pas déplaire ». Ne pas déplaire… Vous savez, ce comportement qui est tellement nuisible, car il empêche l’affirmation de soi. Et bien, dans cette situation, c’est bénéfique pour vous. Voici comment utiliser une faiblesse répandue en avantage concurrentiel!

Exemple : Annoncer tout bonnement un lundi matin sur Facebook à tout son réseau que jeudi une surprise les attendra. Comme je ne veux pas vous déplaire, je me dois de faire quelque chose. Une façon de vous démontrer que je tiens à vous!

5. Fixez-vous des objectifs

Je vais vous dire un secret. L’idée derrière l’élaboration d’objectif, ce n’est pas de les atteindre, mais de donner une direction à vos actions. Plus vous allez être précis, plus vous allez avoir des chances d’y parvenir. Vous connaissez les objectifs S.M.A.R.T.?

Max — Wiki!

Wiki — Oui Max?

Max — J’ai encore besoin de toi.. Peux-tu expliquer en quoi consiste chaque lettre de SMART?

Wiki — Regarde-moi bien aller mon ami!

  • Spécifique (anglais : Specific) : La spécification de l’action doit être clairement établie. On utilise parfois le terme « Simple »;
  • Mesurable (anglais : Measurable) : Il doit être mesurable, les indicateurs chiffrés devant être incontestables et reconnus comme tels par le collaborateur;
  • Acceptable (anglais : Acceptable) : Il doit pouvoir être atteint, il doit être réalisable et ne reposer que sur la motivation du collaborateur ou être réajusté si le contexte change;
  • Réaliste ou Pertinent (anglais : Relevant) : Il doit être directement lié à l’activité du responsable;
  • Temporellement défini (anglais : Time-bound) : Il doit être inscrit dans le temps, avec une date de fin et éventuellement des points intermédiaires

Max — Merci Wiki!

Wiki — N’importe quand mon ami.

Bruit de tapement de mains (high five)

Voici les objectifs SMART appliqués à ma situation :

Spécifique : Je veux prendre le temps d’écrire plus souvent afin de partager mes idées et les résultats de mon cheminement intellectuel, avec ceux que j’aime. Mesurable : Oui, chaque article que j’écris (c’est mon deuxième article) Atteignable : Définitivement Réaliste : Pour mon travail je dois écrire plus souvent, c’est relié à ce que je peux faire. Donc réaliste. Temps : Je mets une date limite (28 janvier 2016) pour cet article et 4 février pour le prochain! Je veux donc écrire au minimum une fois par mois.

Maintenant que je viens de dire cela, il n’en importe qu’à moi de respecter ma parole envers vous et avec mon Maxime du futur!

voix mystérieuse du futur : Sacré Maxime du passé!

Maintenant que cela est dit, savez-vous pourquoi je prends le temps de vous parler de tout cela? Car on ne peut se cacher éternellement une réalité. Le mode de vie que nous avons ne pourra durer éternellement. Au rythme où nous épuisons les ressources, il ne restera pas grand-chose pour les prochaines générations si nous ne changeons pas certains comportements et que nous n’implantons pas des habitudes plus saines pour nous et notre planète. L’année dernière, nous avons commencé au mois d’août à vivre à crédit (au niveau des ressources) et pour soutenir le rythme de notre consommation actuel, il faudrait l’équivalent de trois planètes Terre. Je vous mentionne cela pas pour faire la morale, mais pour vous dire que le changement peut être plaisant et bénéfique et que si nous nous supportons dans tout cela, nous ne pouvons qu’améliorer notre mode de vie. J’y crois avec conviction et j’en fais le test depuis deux ans déjà.

Je vous remercie énormément de m’avoir suivi jusqu’ici! C’est toujours très apprécié.

Maintenant, je vous invite à répondre à 2 petites questions.

  1. Qu’est-ce que vous aimeriez implanter comme habitude chez vous? Laissez-moi en être témoin afin de vous aider à l’accomplir!

  2. Pour mon projet texte du 4 février, je vous donne 5 choix. Choisissez celui qui vous tente le plus, pensez à votre vous du futur!

A) Mon séjour au beau milieu du bois abitibien — une expérience grandiose! (Photo à l’appui) B) Mon coming out — Intrigant! C) Astuce beauté — La façon la plus efficace de rester attirant. D) Le plus beau cadeau à faire à la Saint-Valentin - messieurs ce texte vous concerne… et ça s’en vient justement… n’oubliez pas! E) Je continue avec l’inspiration du moment — pourquoi changer une recette gagnante?

Au plaisir de vous reparler Votre ami Maxime