Le 1er juillet approche à grands pas. Cette fameuse journée où, au Québec, le chaos s’empare des rues, des trottoirs et des appartements. Comme j’ai la chance de ne pas déménager cette année (et d’être trop enceinte pour que qui que ce soit me demande mon aide), j’en profite pour relaxer et écrire sur le sujet. Vous allez me dire : « Déménager c’est assez fatigant comme ça, est-ce qu’il faut en plus faire des efforts pour être écolo? » Ne vous inquiétez pas, ce sont des petits trucs faciles que je vous donne!

Déménagement au Québec Par I, Claude Boucher, CC BY-SA 3.0

Avant d'entrer dans le vif du sujet, un petit fait intéressant : savez-vous pourquoi on déménage le 1er juillet au Québec? En fait, la date officielle des déménagements a déjà été le 1er mai (si vous avez lu Bonheur d'occasion, vous l'aurez peut-être remarqué). Par contre, cette date avait pour inconvénient de tomber pendant l'année scolaire. Pour éviter aux enfants de changer d'école avant la fin des classes, la date a été changée au 1er juillet.

Désinfecter sans s'empoisonner

Vous recevez les clés de votre nouvel appartement et là, le fun commence. Bien sûr, c’est le moment idéal pour nettoyer de fond en comble tous ces petits recoins qui ne seront plus accessibles une fois que vous y aurez mis des meubles. Au lieu de purger votre nouvelle demeure à coup de produits chimiques toxiques, pourquoi ne pas utiliser des produits simples, économiques et efficaces? Le vinaigre Pour une bonne quantité de tâches, le vinaigre est parfait : il désinfecte, ne coûte pas cher et n’est pas poison. Pour lui donner une bonne odeur et avoir l’impression d’utiliser un “vrai” produit nettoyant, voici un truc : laissez tremper la pelure de plusieurs oranges une semaine ou deux dans votre vinaigre. Celui-ci va absorber la bonne odeur d’agrume que vous pourrez répandre allégrement dans votre nouvelle demeure. Le bicarbonate de soude a.k.a la petite vache Pour tout ce qui a besoin d’être frotté, comme un cerne autour du bain, le bicarbonate de soude est tout indiqué. En plus, il coûte encore moins cher que le vinaigre!

Déménager à vélo

Non non, je ne vous niaise pas. Il est vraiment possible de déménager à vélo. Parce que vous êtes certainement curieux de voir de quoi ça a l’air, des déménageurs sur deux roues, je vous invite à visionner ce reportage de La vie en vert :

[video_embed]<iframe src="https://www.youtube.com/embed/pA8SLEQPEjc?rel=0" width="420" height="315" frameborder="0" allowfullscreen="allowfullscreen"></iframe>[/video_embed]

Récupérer les boîtes de carton des commerces

Bon, je sais que c’est un classique et que plusieurs le font déjà, mais ça ne peut pas faire de mal d’en parler encore. Au lieu de payer pour des boîtes de carton, récupérez celles des commerces près de chez vous. Les épiceries sont les plus populaires, mais à peu près tous les magasins reçoivent des objets dans des boîtes et les jettent à la récupération à chaque semaine. Pour ma part, j’ai déjà déménagé avec presque uniquement des boîtes provenant d’une librairie… pratique pour transporter tous mes livres! Pour une cueillette optimale, visitez les commerces le jour précédent la collecte de la récupération… ils auront accumulé des boîtes toute la semaine et seront bien heureux de s’en débarrasser!

Donner tout ce qui ne sert plus

Quand on commence à faire ses boîtes, c’est le meilleur moment pour se départir de tout ce qui ne sert plus. Pour les objets de valeur, essayez de les vendre. Pour le reste, ou pour ce que vous ne réussissez pas à vendre, donnez-le! Que ce soit en faisant une annonce sur un site de petites annonces ou sur Facebook, ou en vous rendant à un centre de don, vous ferez certainement des heureux. Plus tôt on s’y prend, plus on a de chances de trouver preneur. En dernier recours, certains objets partiront très rapidement si on les laisse sur le trottoir avec une affiche « à donner ».

Pour les non-déménageurs... allez faire une promenade!

Pour les chanceux qui ne déménageront pas le 1er juillet, profitez de cette journée pour marcher dans votre quartier. Vous pourrez trouver plusieurs objets utiles que des gens n’auront pas eu le courage de déménager : des pots à fleurs, des étagères, des chaises un peu amochées mais parfaites pour le balcon, etc. Mise en garde 1 : Bien sûr, évitez tout ce qui est rembourré, parce que personne ne veut rapporter des punaises de lit chez soi! Mise en garde 2 : Assurez-vous que les objets que vous trouvez ont bien été abandonnés… L’été passé, un passant a cru que mes meubles, qui attendaient bien sagement le retour de ma remorque, étaient à donner.  

Pour terminer, je ne peux que souhaiter bon courage à tous ceux qui déménageront le 1er juillet!