Avez-vous déjà entendu parler du zéro déchet? Ce mode de vie consiste à réduire les déchets produits par une personne, jusqu'à ce que la poubelle devienne un objet superflu. Lors du premier QUINTUS à 7 qui a eu lieu en janvier 2017 au café Le 5ieme, une belle bande de participants a partagé ses trucs et ses idées pour réduire la production de déchets. Nous avons recueilli ces suggestions, parce que nous n'étions pas pour garder de si bonnes idées pour nous!

Fréquenter les épiceries en vrac

Les épiceries qui offrent des produits en vrac sont de plus en plus nombreuses. Les premières fois qu'on les visite, elles peuvent être intimidantes : on n'a pas l'habitude d'avoir à apporter ses contenants pour faire ses courses! Mais une fois qu'on a acquis quelques réflexes, comme préparer sa liste d'achats avant de partir de la maison et conserver de jolis pots pour les réutiliser, les épiceries en vrac apportent plus d'avantages que d'inconvénients, comme les prix moins élevés, la possibilité d'acheter seulement la quantité dont on a besoin, et la diminution des emballages jetables!

Voici quelques épiceries en vrac que l'on trouve à Montréal :

Bien sûr, il n'y a pas que les aliments qui peuvent être achetés en vrac. Les produits nettoyants et les savons s'y prêtent très bien. En plus, ce n'est pas le choix qui manque :

  • Les produits Lemieux sont disponibles dans toutes les régions du Québec
  • Oneka offre des produits pour le corps et les cheveux en vrac
  • Baleco propose des produits nettoyants en vrac

Vous trouverez aussi une liste bien intéressante de ressources pour faire ses achats zéro déchet sur le site web de Marie-Loïc.

Remplacer des produits jetables par des produits réutilisables

La majorité des produits jetables que nous utilisons peut être remplacée par leur équivalent réutilisable. Ça permet non seulement de réduire les déchets, ça devient aussi économique à long terme... et on ne manque jamais du-dit produit! Et on va se l'avouer, la version réutilisable est toujours plus jolie!

Plusieurs sont rébarbatifs à cette idée puisque ça semble être un retour en arrière. Au contraire, les produits réutilisables sont souvent faits avec des matériaux bien plus performants que ceux utilisés par nos grand-parents... Ma grand-mère aurait bien aimé avoir des couches lavables avec intérieur en bambou super absorbant et extérieur imperméable!

Voici donc quelques produits qui n'ont plus besoin d'être jetés!

  • Les mouchoirs, que vous pouvez faire vous-même avec des t-shirts troués, ou acheter dans une boutique comme celle de Marie Fil.
  • Les tampons démaquillants, en tissus, c'est bien plus doux!
  • Les serviettes hygiéniques et les tampons peuvent être remplacés par des serviettes hygiéniques en tissus (comme celles de Öko Créations) et la Diva Cup.
  • Les couches, parce que 6 à 10 couches par jour pendant 2 ans, c'est beaucoup de déchets pour un petit bébé!

Partager des trucs et poser des questions aux initiés

Lorsqu'on veut changer ses habitudes, les groupes Facebook sont une source presque inépuisable de trucs et de ressources. Si vous voulez en savoir plus sur le mode de vie zéro déchet, n'hésitez pas à visiter ces groupes Facebook :

Le zéro déchet, en vitesse supérieure

Vous avez lu le texte jusqu'ici et vous vous dites « Bof, y'a rien là, donnez-moi un vrai défi s'il-vous plaît! ». Et bien, voici quelques idées de zéro déchet, niveau avancé.

Le kit de secours zéro déchet

Pratiquer le zéro déchet à la maison, c'est une chose. À l'extérieur, par contre, c'est facile d'être pris au dépourvu. Alors, pourquoi ne pas traîner dans son sac à dos ou sa sacoche un petit kit de secours : des ustensiles, un sac de tissus, des mouchoirs, un plat de plastique, etc.

Le DIY (Do it yourself) ou FLTM (Fais-le toi-même) en français

Avec un peu de motivation (ainsi que des vidéos sur YouTube et des tutoriels sur Pinterest), tout ou presque peut être fait ou réparé à la maison. En plus, ça permet de développer de nouvelles habiletés et d'être fier de ses créations!

Le suprarecyclage ou upcycling

Vous possédez un objet trop abîmé pour être donné? Recherchez le nom de l'objet suivi du terme « upcycle » sur Pinterest. Vous trouverez des dizaines d'idées pour lui donner une deuxième vie.

Le gratuivorisme ou dumpster diving

Ici, on parle de zéro déchet à la puissance 10. En effet, le gratuivore parcourt les ruelles pour dénicher des aliments (et d'autres produits) encore bons dans les ordures des commerces. Maintenant que ce mouvement commence à être connu, certaines petites épiceries bien gentilles vont laisser les aliments périmés dans une boîte à l'arrière de leur commerce, épargnant ainsi bien des efforts aux gratuivores.

Est-ce que ces idées vous ont inspiré? Et vous, quels sont vos trucs pour réduire votre production de déchet? On veut savoir!