C’est avec grande fierté que Mathieu Régnier, président de Cataléthique, jette un regard sur les accomplissements de l’équipe Cataléthique dans les derniers mois. Juste avant la pause estivale de l’association, il considère que les membres du Conseil d’administration ont réussi avec brio la mise en lumière d’une bonne diversité de sujets attirant un grand nombre de participants de tous les milieux.

Discussion

Retour sur une saison très positive

L’année 2015 fût une très bonne année pour l’association (nouveaux partenaires, nombre de participants inégalés, mois après mois) et 2016 a débutée sur une note tout aussi positive. Voici une liste des derniers événements de l’association:

  • Démystification de ce que sont et font les écopreneurs;
  • la participation de l’association au fameux 5@7 CélibaTerre de la Maison du développement durable (MDD) qui rassemble, le temps d’une soirée, les cœurs esseulés et passionnés par le développement durable;
  • une dégustation de vins et d’alcools forts québécois dans une ambiance lounge conviviale;
  • une séance d’information sur l’opérationnalisation du développement durable en entreprise;
  • une soirée d’exploration sur les défis du développement durable en région;
  • une soirée organisée par la MDD avec le soutien de Cataléthique sur les innovations dans le secteur de l’énergie;
  • et, le 12 mai dernier, l’événement intitulé « Bénévolat : Passer des talons hauts aux bottes d’eau ».

Ce dernier cocktail-conférence de la programmation régulière de Cataléthique offrait l’occasion de réfléchir sur la manière dont le bénévolat contribue de près ou de loin au développement durable. Une attention particulière a été apportée par les conférencières sur la manière dont les bénévoles qui viennent du milieu des affaires peuvent apporter leurs expertises et contacts lorsqu’ils s’impliquent dans les ONG du secteur. Autre sujet abordé : les avantages (et obstacles) pour les entreprises qui souhaitent encourager leurs employés à faire du bénévolat.

« Ce dernier événement fut particulièrement révélateur, précise Mathieu Régnier. Socialement parlant, nous avons vraiment besoin des bénévoles issus du milieu des affaires, car ils ont l’expertise que d’autres individus n’ont pas et parce que cette expertise s’avère précieuse pour les ONG sans ressources permanentes sur le plan du marketing, du conseil légal ou encore en comptabilité ».

Lors de la soirée, une spécialiste de création d’événements écoresponsables expliquait qu’elle avait permis à une ONG de créer ses propres événements aux couleurs du développement durable. Notons que l’événement du 12 mai dernier s’est tenu au même moment que l’Assemblée générale annuelle de Cataléthique, rassemblant les bénévoles de l’organisme qui se sont avérés très intéressés par la réflexion de l’impact notable de leur contribution dans le milieu communautaire.

Nouveau comité de sages chez Cataléthique

Un nouvel organe naît chez Cataléthique! Mathieu Régnier décrit la vision que le Conseil d’administration a de ce nouveau Comité des sages ou « Comité aviseur » : essentiellement, le comité aura comme mission de soutenir l’équipe et participera à faire rayonner l’association.

Ce comité sera constitué de personnes impliquées dans le milieu du développement durable et des affaires du Québec. Il sera présenté au public avant la fin de l’année. Le Comité aviseur soutient les activités de Cataléthique principalement :

  • en établissant des contacts avec les décideurs-clés;
  • en soutenant les efforts de financement;
  • en soutenant les membres du Conseil d'administration dans l'atteinte des objectifs de leurs mandats respectifs.

Ces membres seront issus du monde universitaire, des affaires, de la politique, des organisations non gouvernementales ou d’autres groupes d’intérêt qui soutiennent activement Cataléthique. Le groupe devra être constitué d’au moins un ancien membre du Conseil d’administration de Cataléthique et d’au moins deux représentants du monde des affaires.

Une mission bien ancrée

M. Régnier rappelle que la mission de Cataléthique demeure désarmante de simplicité! Avant tout, il s’agit de prendre un verre dans un esprit de camaraderie et de réseauter entre professionnels intéressés par les enjeux que pose le développement durable au secteur privé. Il annonce par ailleurs que des changements sont prévus dans la programmation des activités de la saison prochaine, notamment en ce qui concerne le format d’activité proposé. Cataléthique souhaite se détacher quelque peu du format standard des conférences pour privilégier des formules plus conviviales, tel que ce fut le cas lors de l’événement « Boire local, penser global », organisé en février dernier.

« Au lieu de la traditionnelle présentation d’une heure, nous allons privilégier, sans écarter pour autant ces présentations qui attirent tant de monde, les périodes de discussions entre participants ».

Voilà donc une bonne nouvelle, pour les fervents des conférences offertes dans un cadre plus décontracté orienté sur l’échange et le débat. « La réponse a été très favorable lorsque nous avons proposé un format davantage axé sur le réseautage plutôt qu’une présentation formelle où nous sommes seulement qu’en mode écoute », constate M. Régnier. « Nous allons donc reproduire ce modèle appliqué au mois de février avec des soirées cocktail thématiques et des présentations d’une durée maximale de 20 à 30 minutes. Cette ambiance nous fera revivre en quelque sorte les débuts de Cataléthique d’il y a 14-15 ans où nos membres se rencontraient dans les bars après le travail ».

Ce que nous réserve l’avenir

L’équipe de Cataléthique développe aujourd’hui des partenariats pour financer des événements qui sont organisés à la Maison du développement durable. L’association, bien qu’elle prenne une pause estivale en termes d’organisation de soirées, sera tout de même au travail en juin, juillet et août. Parmi les projets de Cataléthique, notons l’idée d’utiliser d’autres lieux de rencontre afin de rejoindre un plus vaste public. Par ailleurs, les thèmes choisis par les membres de l’équipe le sont tous de manière à intéresser le plus grand nombre, tout en ayant toujours en tête la communauté des gens d’affaires.

Un aperçu de la programmation pour l’automne 2016 et l’hiver 2017 est déjà dévoilé en ligne. Cataléthique annonce quatre événements clés à ne pas manquer, donc les titres exacts suivront au début du mois de juillet :

  • Mode et développement durable : le rapatriement de la production au Québec (8 septembre 2016)
  • Soirée réseautage en VERT et contre tous (13 octobre 2016)
  • Entreprises autochtones (10 novembre 2016)
  • Design urbain et expérience citoyenne (12 janvier 2017)

Le premier événement sur le thème de la mode et du développement durable suscitera certainement grandement l’intérêt du milieu des affaires et du milieu de la mode en particulier. Les organisateurs traiteront du rapatriement de la production et de la conception au Québec à l’heure de la délocalisation des centres de conception à l’étranger, notamment en Asie.

« Ce sera l’occasion de discuter de l’importance de rapatrier la production localement afin de réduire l’empreinte environnementale du secteur industriel canadien, et ce, même pour les industries qui n’œuvrent pas dans le secteur de la mode. Assurément, tous les secteurs sont concernés par cette étude de cas », souligne Mathieu Régnier.

Notons également la possibilité de participation d’un designer québécois célèbre qui s’implique depuis déjà longtemps dans la promotion de la mode québécoise! Cataléthique souhaite conserver son nom confidentiel alors il faudra rester à l’affût! Une véritable surprise du gotha pour l’événement de septembre!

Célébrez l’été avec nous!

L’équipe de Cataléthique tient à remercier chaleureusement tous ses partenaires pour cette superbe saison qui se clôturera sous peu. L’équipe prendra une pause durant l’été et, pour célébrer l’arrivée de la chaleur de même que tous ses derniers accomplissements, elle vous invite à vous joindre à elle le temps d’un pique-nique au parc Lafontaine le 9 juin prochain. Une visite guidée du parc vous sera proposée, organisée par les Tours Kaléidoscope Montréal / Québec. Les membres, partenaires et conférenciers récents de Cataléthique pourront découvrir l’histoire de cet espace vert qui est devenu un véritable emblème de Montréal. Du vin ainsi que les boissons RISE Kombucha seront gracieusement offerts aux participants Cataléthique pour les remercier de leur fidélité.

Bon début d’été!