De Mario Bros à Batman, en passant par les Schtroumpfs et Jumanji, les plantes carnivores ont souvent joué le rôle de “méchantes” dans des oeuvres de fictions. Et c’est vrai que ça pique la curiosité, une plante prédatrice. Cependant, dans la vraie vie, on voit assez rarement un humain se faire dévorer par une plante (voire jamais). Ça n’empêche pas les plantes carnivores d’être vraiment intéressantes!

Dessin plantes carnivores

1-Elles ont de bonnes raisons de manger des insectes

Les plantes carnivores poussent généralement dans des tourbières, qui sont des milieux très pauvres en minéraux. Les plantes qui y poussent doivent donc trouver des moyens de pallier cette carence. Alors que certaines plantes ne perdent pas leurs feuilles en hiver, pour ne pas perdre d’énergie à les produire au printemps, les plantes carnivores ont commencé à se nourrir d’insectes. Miam, des bonnes mouches pleines de minéraux!

2-Elles peuvent être passives ou actives

Il existe deux types de plantes carnivores : celles qui attendent les insectes et celles qui les attrapent. Parmi les plantes passives, on retrouve la sarracénie qui est composée d’une sorte de grand vase avec du nectar au fond. Les insectes qui y rentrent sont incapables de sortir parce que les parois du vase sont recouvertes de petits poils pointant vers le bas. sarracénie pourpre Les plantes actives sont plus impressionnantes. Parmi elles, on trouve l’utriculaire, une petite plante carnivore qui pousse au bord des mares des tourbières. Pour attraper ses proies, elles ont, sur leurs feuilles immergées, des petits sacs garnis de poils sensoriels. Quand un insecte frôle un de ces poils, le sac s’ouvre et aspire sa proie grâce au principe de succion.

Le piège ultra-rapide d’une plante carnivore… par pMarmottant

3-Vous pouvez en avoir chez vous!

Dans mes virées dans les magasins de plantes et les fleuristes, j’ai trouvé deux types de plantes carnivores que l’on peut acheter :

Les droseras, aussi appelées les rossolis

Drosera rotundifolia Ce sont ces jolies petites plantes aux feuilles parsemées de gouttes gluantes. Quand un insecte se pose sur elles, leurs feuilles s’enroulent pour les capturer puis les digérer.

Les dionées

Dionaea muscipula Il s’agit peut-être de la plante carnivore qui a le plus marqué les imaginaires. Son piège ressemble à une mâchoire bordée de longues dents acérées. Lorsqu’un insecte se pose sur elle, elle se referme rapidement sur lui et l’emprisonne.

 

Convaincus? Pour ma part, je crois que les plantes carnivores vont être le meilleur outil pour me débarrasser des mouches à fruit qui décident parfois d’élire domicile dans ma cuisine!