La dernière fois que je suis allée au marché, une vérité de la vie m’est apparue : ça coûte cher de l’ail! L’ail provenant de l’Espagne était moins dispendieux, mais bon, je préfère quand mes aliments ne viennent pas de si loin. Qu’est-ce que je peux faire alors? Faire pousser mon ail moi-même, bien sûr! Gousses et bulbe d'ail

Faire pousser de l’ail c’est assez facile. En plus, pas besoin d’acheter des semences, vous n’avez qu’à planter les gousses que vous avez déjà à la maison. Moi j’ai fait ça sur mon balcon, parce que je n’ai pas de cour, mais vous pouvez suivre mes instructions sans problème pour planter l’ail dans votre jardin.

Dépendamment de l’endroit où vous habitez, ça commence à être pas mal le temps de planter votre ail. On le plante habituellement à l’automne, de 3 à 4 semaines avant le gel définitif du sol.

Matériel

Matériel pour planter son ail

Je vous l’ai dit, planter de l’ail c’est assez facile. Seulement deux ingrédients sont absolument nécessaires :

  • Des gousses d'ail du Québec (comme ça on s'assure qu'elles sont adaptées à notre climat)
  • De la terre

Ensuite, plusieurs autres éléments peuvent venir aider votre travail :

Préparer son pot et sa terre

Vous voudrez mettre une bonne épaisseur de terre dans votre pot, pour planter les gousses assez creuses. Aussi, il est bon de savoir que l’ail aime bien le compost. Si vous en avez, rajoutez-en dans votre terre!

Si vous habitez à Montréal : saviez-vous que la ville distribue gratuitement du compost deux fois par année? La prochaine distribution de compost est justement les 10 et 11 octobre prochains.

Choisir ses gousses

Gousses d'ail à planter

D’abord, faisons une distinction : un bulbe d’ail est le gros truc qu’on achète à l’épicerie, et les gousses sont chacun des morceaux de ce bulbe.

Les bulbes qu’on va récolter l’an prochain vont ressembler aux gousses que l’on plante cette année. On va donc choisir des gousses d’une belle taille. Certaines personnes choisissent automatiquement les gousses les plus grosses. Le résultat est souvent des bulbes contenant peu de gousses, mais de très grosses. Pour ma part, j’aime mieux choisir des gousses moyennes à grosses.

Planter les gousses

Planter de l'ail sur le balcon

Selon notre ami Yves Gagnon, on doit planter les gousses à 20 cm les unes des autres. Je dois vous avouer que je n’écoute jamais ces recommandations quand je cultive des plantes sur mon balcon, parce qu’il n’est pas assez grand (et parce que j’aime faire à ma tête). On va planter les gousses la pointe vers le haut, à 3-5 cm de profondeur. Recouvrir de terre.

Protéger l'ail

Cage à poules pour protéger l'ail

Je commence à développer une haine envers les écureuils gris de Montréal. Dès que je mets un pot avec de la terre dehors, ils vont nécessairement faire des trous dedans. Et bon, dès que quelque chose de bon se met à pousser, c’est sûr qu’ils vont le croquer.

J’ai décidé que cette année je prenais les grands moyens et que je protégeais tout avec de la cage à poules. J’en ai donc mis sur le dessus de mon pot.

Aussi, il est conseillé d’ajouter du paillis sur votre ail une fois que la terre est gelée, pour le protéger des variations de température. Vous pourrez enlever le paillis au printemps après la fonte de la neige.

La suite, quoi faire à l'été?

En plus de pouvoir récolter de beaux bulbes d’ail à la fin de l’été, vous aurez des fleurs d’ail à la mi-juin. Il est nécessaire de couper ces fleurs (qui n’ont pas vraiment l’air de fleurs en passant) pour que l’ail pousse bien. L’ail sera prêt à être récolté lorsque les tiges seront à demi jaunies. À ce moment, vous pourrez sortir vos bulbes de la terre et les mettre à sécher.

Voilà! Je pense que vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour planter votre ail. De votre côté, avez-vous de l’expérience dans de telles cultures? Avez-vous des trucs à nous proposer?