Il fait peut-être trop chaud présentement pour boire des tisanes, mais c’est le moment parfait pour cueillir des plantes sauvages et faire des réserves pour l’hiver. Il existe plusieurs plantes sauvages qui poussent presque partout au Québec et qui sont faciles à identifier. Pour vous initier à l’identification de plantes sauvages, je vous ai préparé un petit top 5 pas trop compliqué. 5 plantes sauvages à boire en tisane

Notez bien qu’il peut être dangereux de consommer des plantes qu’on ne connaît pas. Si vous n’êtes pas certain de votre identification, il est plus prudent de vous abstenir. Je veux vous encourager à découvrir les plantes, mais pas à vous empoisonner!

Tisane de plantes sauvages

Les règles de la cueillette

La nature nous donne en abondance des belles plantes sauvages et on doit la respecter en retour. Pas question de vider une talle de toutes ses fleurs ou un arbre de toutes ses feuilles! Règle générale, on cueille 1 plante/feuille/fleur sur 10, ou 1 sur 15 s’il s’agit de plante plus rare (mais heureusement, je ne vous présenterai pas de plantes rares aujourd’hui!).

 

Le rosier sauvage

Rosier sauvage tisane

Le rosier sauvage n’est pas seulement beau et odorant, il a plein de vertus nutritives et médicinales intéressantes. En plus, ses pétales donnent un goût de ciel aux tisanes.

Propriétés du rosier sauvage

  • Contient beaucoup de vitamine C
  • Utilisé contre la diarrhée
  • On l'a souvent utilisé contre le rhume
  • Ça a bon gout!

Identifier le rosier sauvage

Le rosier sauvage a beaucoup moins de rangs de pétales que les rosiers cultivés. En fait, il n’a qu’un rang de pétales. Ses pétales sont d’un beau petit rose et le centre de la fleur est jaune. Les buissons de rosier peuvent devenir assez grands, j’en ai vu dernièrement qui faisaient une tête de plus que moi. Et comme tout bon rosier qui se respecte, le sauvage a des épines sur ses tiges.

 

Le framboisier

Framboisier tisane

Le framboisier est la plante des femmes. À toutes les étapes de notre vie, elle nous fait du bien. Elle équilibre et tonifie notre système reproducteur, contient du fer et est sans danger lors de la grossesse. À croire qu’elle a été créée spécifiquement pour nous aider!

Propriétés du framboisier

  • Calme le syndrome prémenstruel
  • Aide contre l'infertilité et les fausses couches
  • Aide à prévenir les complications lors de la grossesse et facilite l'accouchement
  • Favorise l'allaitement
  • Calme les symptômes de la ménopause
  • Soulage les maux de ventre des enfants
  • Diminue les nausées et les vomissements

Identifier le framboisier

Quand un buisson de framboisier contient des framboises, ce n’est pas très difficile à identifier.  Normalement, ce sont les feuilles qu’on utilise en tisanes. On cueille les feuilles plus jeunes, c’est-à-dire celles au bout des branches. Les feuilles du framboisier sont regroupées par trois ou de cinq. Leur dessous est blanchâtre et elles ont un petit duvet (tomentum).

Attention de ne pas vous frotter aux tiges du framboisier, elles ont de petites épines qui grafignent!

 

Le thé du Labrador / lédon du Groenland

Thé du labrador_ Lédon du Groenland tisane

Le thé du Labrador est une plante qu’on retrouve plutôt vers le nord du Québec. Il est souvent associé aux épinettes et aux tourbières. On peut cueillir ses feuilles épaisses toute l’année, puisqu’il les garde en hiver. Pour préparer une tisane avec ces feuilles, on doit les faire bouillir un bon 15 minutes. Attention, cette plante est déconseillée pour les femmes enceintes car elle a traditionnellement été utilisée pour favoriser l’accouchement.

Propriétés du thé du Labrador

  • Le nom le dit, on peut le boire comme un thé. D'ailleurs plusieurs peuples amérindiens l'utilisaient comme tonique.
  • Il serait bon contre le rhume et les maux de tête.

Identifier le thé du Labrador

Les feuilles du thé du Labrador ont un duvet dense sur leur face inférieure. Ce duvet passe du blanc au roux selon l’âge des feuilles. Si vous croyez avoir trouvé du thé du Labrador, il est très important que vous vérifiiez si les feuilles ont du duvet. En effet, une plante toxique, le Kalmia, ressemble au thé du Labrador mais ses feuilles n’ont pas le moindre petit poil.

 

Le trèfle rouge

Trèfle rouge

Le trèfle est sûrement une des plantes que l’on trouve le plus facilement. Dès qu’une terre est abandonnée quelque temps, on est presque sûr qu’il va y pousser. La propriété la plus recherchée du trèfle rouge est qu’il est bon pour la peau. Puisqu’il est alcalinisant, il peut aider à traiter les problèmes liés à un surplus d’acidité.

Identifier le trèfle rouge

Il s’agit d’une des plantes les plus faciles à identifier. Seul le trèfle blanc lui ressemble, et il n’est pas toxique, alors pas d’inquiétudes. En plus d’observer les belles petites boules de fleurs rose-mauve comme sur la photo, vous pouvez vous servir des feuilles pour identifier la plante. Vous aurez deviné, elles sont regroupées par 3 (sauf si vous êtes chanceux et que vous tombez sur un trèfle à 4 feuilles).

 

Le Thuya occidental (plus souvent appelé Cèdre)

Thuya Occidental Cèdre tisane

J’ai décidé de terminer le tout avec le cèdre (son vrai nom est thuya), parce que c’est un arbre que j’aime bien boire en tisane et qu’il est facile à identifier. Cependant, faites attention si vous le cueillez en ville, il pourrait avoir été contaminé par je ne sais trop quoi. Attention, cette plante est déconseillée pour les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Les propriétés du cèdre

  • Peut aider à déclencher les menstruations
  • Antifongique et antiseptique... ce n'est pas pour rien qu'on range nos vêtements dans des coffres en cèdre
  • Contient de la vitamine C
  • Donne un bon goût aux tisanes

Boire les tisanes froides

Si vous avez envie d’essayer ces tisanes malgré les chaleurs de l’été, il est possible de les boire froides. Vous pouvez y ajouter du jus de citron ou un peu de miel, pour donner encore plus un goût d’été. Notez que si vous voulez rajouter une cuillerée de miel, il faut le faire pendant que la tisane est encore chaude. Voici deux méthodes que j’utilise pour faire des tisanes froides :

Méthode rapide

Faire infuser les plantes dans moins d’eau chaude que d’habitude. Ensuite, verser la tisane concentrée dans un verre rempli de glaçons. La voilà rafraîchie en un instant!

Méthode lente

J’aime bien me préparer une tasse ou deux de tisane d’avance. Pour ce faire, je fais infuser mes plantes dans un gros pot Mason. Quand le pot est refroidi, je le mets au réfrigérateur toute la nuit. Le lendemain, j’ai une bonne quantité de tisane fraîche et très bien infusée!